Les 4 propositions qui sont présentées dans cette rubrique étaient toutes, dès leur conception, des lectures musicales imaginées pour être jouées dans les médiathèques ou dans n’importe quel type d’espace peu ou pas équipé pour accueillir du spectacle vivant.

Nous qualifions ces 4 formes de petites, parce qu’elle se trouvent à mi-chemin entre les spectacles conçus pour la grande scène et les petites formes pensées pour les médiathèques, telles que nous les proposons par ailleurs. Leur scénographie simple et épurée, et leur durée, le plus souvent inférieure à 1 heure, en font certes des objets qu’on peut qualifier de petites formes. Néanmoins, leur singularités respectives et la nature des moyens d’expression mis en œuvre en font de véritables spectacles adaptés à la scène et susceptibles de sortir des murs des médiathèques où ils étaient confinés.

Propositions protéiformes, ces spectacles recouvrent des formes diverses : ciné-concert, théâtre ou lecture théâtralisée.